Death Note 2 – Tsugumi Ohba & Takeshi Obata

La traque continue entre L. et Kira. Dans ce tome, l’étau se resserre sur Kira et ce dernier use de toute son intelligence pour ne rien laisser au hasard afin d’éloigner L. de lui, tout en tentant de s’en rapprocher. Le but étant de découvrir le nom de cet enquêteur qui se plaît à mettre des bâtons dans les roues de notre justicier hors norme.

En effet, rappelons-le, persuadé de faire le bien, Kira souhaite débarrasser le monde du mal en assassinant des criminels, et il ne laissera rien ni personne se dresser sur son chemin qui serait susceptible de l’empêcher d’œuvrer.

*****

Dans ce tome, on découvre pour la première fois le visage de L. Jusqu’ici nous n’en avons eu que la silhouette, pouvant apercevoir son allure singulière. Par ailleurs, même si je peux comprendre la couverture, je trouve cela dommage d’y voir L. car cela gâche un peu la surprise. Durant tout le tome 1 le visage de ce personnage nous est caché, et j’aurai trouvé ça plus sympa de le découvrir au même moment que l’histoire. Petit détail et simple avis personnel.

Ce tome 2 est à la hauteur du premier. Le manga est rythmé, on ne s’ennuie pas lors de la lecture, loin de là. On est tenu en haleine par la traque entre les deux personnages principaux de l’histoire.

On est vraiment centré sur le plan d’attaque de L. et des hommes avec qui il travaille, dont le propre père de Kira. La suite promet d’être intéressante, et j’attends le pire quant à l’évolution du personnage de Kira, que je sens devenir de plus en plus diabolique au fil de l’histoire. Il ne reculera devant rien, quitte à voir des innocents mourir. Face à cela, l’équipe de L. va prendre les plus grandes précautions afin de le traquer. 

*****

Ce fut donc une très bonne lecture. Je ne suis pas déçu de ce manga, bien au contraire il s’en trouve être plutôt addictif. Enfin, étant une grande adepte des thrillers, et d’autant plus des thrillers psychologiques, je trouve qu’on s’en rapproche ici, version manga et ce n’est pas pour me déplaire.

Laisser un commentaire